Britannique, américain, international : les différents types d'anglais

Bon à savoir

anglais différents langages

L'écriteau « anglais parlé, américain compris », ça vous parle ? Si vous êtes allé en Écosse, peut-être avez-vous déjà vu cet affichage dans les pubs. Apprenez à reconnaître les spécificités de l'anglais selon les pays anglophones.

 

Combien de personnes parlent anglais ? 

Fort de ses 375 millions de locuteurs natifs et plus de 1,2 milliard de locuteurs au total, l'anglais s'impose comme la langue la plus parlée au monde, devenant de facto une lingua franca pour le commerce international. 

Parlée dans des régions très différentes du monde, la langue anglaise a été influencée par des aspects sociaux, politiques et culturels, donnant ainsi naissance à une langue aux nombreuses variantes locales. 

Bien que l'anglais soit une langue officielle dans plus de 60 pays dans le monde, seuls 6 pays le parlent en tant que langue maternelle de la majorité de la population. 

Parfois désignés collectivement comme l'Anglosphère, ces pays abritent également les variantes de la langue anglaise les plus largement acceptées (même s’il existe également un nombre important de locuteurs natifs dans plusieurs autres pays tels que l'Afrique du Sud, Singapour et le Nigeria, ainsi que de nombreux pays des Caraïbes). 

 

Variantes de l'anglais : laquelle choisir ? 

Choisir la bonne variante anglaise pour votre contenu relève d'une décision stratégique qui nécessite une réflexion approfondie. D’autant que lorsque vous avez choisi une approche, vous devez vous assurer que tout le monde dans votre entreprise s'y conforme. Si vous traduisez votre contenu en anglais, cela aura également une incidence sur votre choix de traducteur ou d'interprète. 

S'agissant de l'anglais écrit, les différentes formes sont distinctes en termes d'orthographe, de grammaire et de vocabulaire. S'il est vrai que les formes écrites standard sont compréhensibles par tous les anglophones, un anglophone de souche américaine peut ne pas s'identifier à un texte écrit en anglais britannique et vice versa. 

Aussi, votre décision dépendra du type de lien que vous essayez d'établir avec le lecteur.Dans cette optique, considérez les questions suivantes : 

  • Quels sont les pays que vous ciblez ? 
  • Quel est l'objectif de votre contenu ? S'agit-il de faire passer des informations (comme dans le cas de la documentation technique) ou de trouver un écho auprès de votre public cible (comme dans le cas du matériel de marketing, des médias sociaux, etc.) ? 
  • Où sont basés vos principaux concurrents et quelles formes d'anglais utilisent-ils ? 

Une fois les réponses à ces questions obtenues, vous pouvez choisir entre les deux variantes les plus connues: 

Anglais britannique ou américain ? 

Anglais britannique 

L'anglais britannique désigne le dialecte de l'anglais qui est parlé et écrit au Royaume-Uni. L'anglais britannique est la variante retenue dans la plupart des pays européens ainsi que dans les pays anglophones d'Afrique et d'Asie du Sud (Inde, Pakistan, Bangladesh). Néanmoins, les accents et les dialectes régionaux sont très différents même au sein du Royaume-Uni  par exemple, un Irlandais sonne très différemment d'un habitant du nord de l'Angleterre. Pour beaucoup d'entre nous, lorsqu’on évoque l'anglais britannique, on pense à « l'anglais de la reine »L'accent de la Reine est connu sous le nom de « Received Prononciation » (ou RP, c-à-d. l'anglais normalisé) et n'est en fait utilisé que par 2% de la population ! Vous pouvez en savoir plus sur certains des différents accents et dialectes du Royaume-Uni en cliquant ici. 

Anglais américain 

Comme son nom l'indique, l'anglais américain est la variante de l'anglais parlé aux États-Unis. L'anglais américain est la variante de prédilection en Amérique latine et en Asie de l'Est (c'est-à-dire en Chine, au Japon et aux Philippines). Tout comme l'anglais britannique, l'anglais américain varie considérablement d'un État à l'autre, et il existe de nombreuses variations régionales dans le vocabulaire et les accents. Cette carte montre quelques-unes des divergences, régionales, intéressantes en anglais américain !  

 

Les différences entre l'anglais britannique et l'anglais américain 

Ces deux formes diffèrent l'une de l'autre en termes de conventions orthographiques, de sens des mots et de règles de grammaire. Si vous voulez tester vos propres connaissances sur les différences entre l'argot anglais britannique et américain, vous devriez visionner ce court clip vidéo avec Ellen Degeneres et Hugh Laurie ! 

Le site web des dictionnaires Oxford comporte également une page contenant une liste complète des termes britanniques et américains qui pourraient s'avérer utiles, notamment dans le cadre de projets de référencement. 

Par souci d'exhaustivité quant aux différents types d'anglais, il existe également d'autres variantes : 

L'anglais canadien 

Alors que l'anglais canadien parlé ressemble à l'anglais américain, le canadien écrit combine des éléments de l'anglais américain (en raison de sa proximité géographique) et de l'anglais britannique (en raison de son histoire) avec de nombreux canadianismes. 

L'anglais australien et néo-zélandais 

Bien que l'anglais parlé en Australie et en Nouvelle-Zélande soit très différent des autres formes d'anglais en raison de son accent et de ses nombreuses expressions familières, sa forme écrite standard ressemble grandement à l'anglais britannique. 

L'Anglais international 

Si vous n'êtes pas en mesure de choisir entre l'une des formes identifiées ci-dessus, l'anglais international pourrait alors éventuellement vous convenir. Bien qu'il n'existe pas de définition standard pour caractériser l'anglais international, l'idée consiste à développer une langue neutre, exempte de toute référence culturelle, avec un système d'orthographe qui mélange les formes américaines et britanniques afin d'éviter de s'aliéner qui que ce soit. 

Quel que soit le type d'anglais pour lequel vous optez, n'oubliez pas que les différents marchés utilisent des systèmes de mesures différentsPlus précisément, les États-Unis utilisent le système impérial, alors que l'anglais britannique utilise à la fois les systèmes impérial et métrique. Il convient de garder ce fait en tête lorsque vous localisez votre contenu pour un marché spécifique.  

 

Chez Acolad, nous travaillons avec une équipe d'experts à même de localiser votre contenu pour presque tous les marchés. Nos traducteurs ont tous reçu une formation approfondie et traduisent exclusivement vers leur langue maternelle. Ils sont donc en mesure de traiter vos demandes en anglais américain ou britannique!