Guide du SEO international – édition technique

Bonnes pratiques

Vous connaissez l'importance du SEO international pour développer votre activité. Mais savez-vous comment optimiser votre site web pour atteindre un public mondial ? Peut-être pensez-vous que c'est une question de traduction et de localisation. Vous avez raison, mais c'est loin d'être suffisant. Le marché mondial ne s'ouvrira à vous que si vous disposez d'un modèle clair dans lequel vous avez tout prévu, en commençant par la base. Cela veut dire qu'il faut disposer du bon CMS multilingue pour votre site web, étudier vos marchés cibles et structurer vos contenus avec le SEO international, adopter une stratégie solide vis-à-vis de la traduction de votre site et faire appel à une équipe de spécialistes de la localisation pour les régions que vous ciblez.

Lorsque vous planifiez la mise en ligne d'un site web multilingue, vous devez aborder le SEO selon une double perspective, technique et contenu. D'un point de vue technique, le SEO international est complexe. Mais vous n'êtes pas obligé d'avoir toutes les compétences requises en interne. Trouvez un partenaire spécialisé en SEO international pour vos marchés cibles et vous disposerez d'une équipe d'experts en SEO technique qui vous guideront tout au long du processus.

Et maintenant, nous allons expliquer plus en détail le SEO technique, indispensable au développement de votre activité à l'international.

Qu'est-ce que le SEO technique ?

En fonction de votre poste dans le marketing, le SEO technique ne vous parle peut-être pas tant que ça et sa version internationale sans doute moins. Le SEO technique ne consiste pas seulement à ajouter des liens retours et réciproques. C'est surtout du développement backend qui exige des connaissances en URL, codes, indexation, balises et métadonnées.

L'approche internationale présente des spécificités qui requièrent votre attention. Si elles ne sont pas correctement intégrées, la qualité de votre SEO risque d'en pâtir. Mais ne vous inquiétez pas.

Nous vous présentons ici quelques spécificités clés à comprendre et à mettre en œuvre.

Structures URL pour les sites web multilingues

Vous naviguez au quotidien sur Internet. Vous avez sûrement déjà visité le site web d'une marque internationale. Vous devez avoir parfois remarqué que l'URL de ce site comprend des lettres qui correspondent à votre pays. Une URL internationale peut être structurée de bien des façons en fonction de l'application recherchée. Votre choix dépend de votre objectif final et de votre budget.

Domaine de premier niveau national (ccTLD) : Ce code est lié à votre pays ou territoire cible. Il se place à la fin de votre nom de domaine, à la place de « .com ». Il permet d'être bien classé dans la région concernée, mais sa maintenance peut coûter cher.

Exemple : amplexor.us

Sous-domaine : Il s'agit d'un domaine de « troisième niveau » associé à votre domaine principal. Même s'il est un peu plus facile à maintenir qu'un ccTLD, il peut aussi moins bien se classer dans les résultats de Google.

Exemple : us.amplexor.com

Sous-répertoire : La page est placée dans un sous-dossier de votre domaine racine. Les sous-répertoires, comme les sous-domaines, sont plus faciles à maintenir que les ccTLD.

Exemple : amplexor.com/us

Domaine différent : Vous pouvez choisir un domaine différent pour chaque langue du site, même s'il s'agit d'une option moins rentable pour certains. Le domaine a des chances de se classer de lui-même, mais la charge de travail augmente de manière exponentielle avec le nombre de pays à cibler.

Exemple : amplexorus.com

Balises hreflang

Les balises hreflang sont des balises HTML qui sont ajoutées au code destiné au back-end de votre site web. Elles envoient à Google, et à d'autres moteurs de recherche, un signal qui les aident à catégoriser votre site web et à l'associer à une langue donnée.

Exemple de nom de domaine : amplexor.com/?lang=en-us

Le code côté back-end ressemble à ceci : hreflang=“en”

Les attributs hreflang sont nécessaires pour que Google affiche le bon contenu à chaque visiteur en fonction de sa langue ou de son emplacement. Ils vous permettent aussi de désigner le pays que vous ciblez si plusieurs pays parlent cette langue. Par exemple, hreflang=“en-us” est destiné aux anglophones situés aux États-Unis et hreflang=“en-uk” aux anglophones situés au Royaume-Uni.

Certains moteurs de recherche, cependant, ne reconnaissent pas les balises hreflang, comme Bing ou Baidu. Ils se basent plutôt sur les métadonnées, qui doivent donc aussi être optimisées.

Les tech stacks

Les « tech stacks » sont tout simplement des ensembles d'outils numériques qui permettent d'optimiser votre SEO, que ce soit par l'indexation, la vérification du classement dans les résultats de recherche, la recherche de mots-clés et/ou l'analyse de la concurrence. Le SEO international vous rapporte davantage avec les bonnes tech stacks.

Il existe aujourd'hui toute une palette d'outils disponibles, avec chacun ses propres avantages.

  • Semrush propose des fonctionnalités telles que On Page SEO Checker, qui analyse vos pages existantes et vous indique comment les améliorer, ce qui permet à votre site de vraiment se démarquer.
  • Moz est un formidable outil pour mener des études SEO. Comme il s'actualise en fonction des modifications apportées à l'algorithme de Google, il détermine à chaque instant les pistes d'amélioration de votre contenu.
  • Et il y a bien sûr Google Search Console. Google propose une multitude d'outils pour vous épauler dans votre démarche SEO, mais Google Search Console est idéal pour suivre les performances de votre site web dans les SERP.

Pour trouver les outils qu'il vous faut, le mieux est de vous renseigner de votre côté. Testez autant d'outils que possible avant de vous décider. Et ne vous limitez pas à un seul outil, car il est difficile d'en trouver un qui fasse tout.

Il peut être utile d'avoir un système de gestion de contenu (CMS) multilingue doté de fonctionnalités SEO : optimisation on-page, création d'URL compatibles avec le SEO, contrôle des métadescriptions et des titres de page, etc. De cette manière, vous pouvez mettre en œuvre les bonnes pratiques.

Adobe Experience Manager (AEM) en particulier peut vous aider dans ces tâches grâce à diverses propriétés de page, notamment les balises canoniques, l'inclusion dans les sitemaps, les balises de réseaux sociaux, etc. Votre partenaire AEM peut vous aider à faire le bon choix.

 

Moteurs de recherche

Une dernière chose à ne pas oublier : Google est peut-être le moteur de recherche le plus utilisé dans le monde, mais pas forcément dans tous les pays. Certains ont en effet leur propre moteur de recherche principal. Par conséquent, si vous ciblez ces pays, il vous faudra apprendre comment fonctionnent leur moteur. Quelques exemples :

Pour vous classer en haut des résultats, vous aurez besoin d'un domaine avec le suffixe .cn, car le suffixe .com ne vous sera pas d'une grande utilité.

Comme la découverte de nouvelles URL et de nouveaux sites prend plus de temps, vous devrez soumettre régulièrement vos sitemaps directement à Yandex.Webmaster.

Difficile de bien ranker sans publicités payantes, d'autant plus qu'elles dépendent essentiellement de leurs propres sites web internes.

Votre stratégie de marketing numérique en Chine doit forcément inclure en priorité un bon classement dans Baidu, par exemple.

À faire, à éviter et dernières réflexions

  • Choisissez bien les régions et les pays à cibler en fonction de votre clientèle actuelle et de votre objectif de croissance.
  • N'utilisez pas Google, ni aucun autre moteur de recherche, pour traduire le contenu principal de votre site web destiné à vos marchés internationaux.
  • Sachez que chaque moteur de recherche a ses exigences en matière de classement dans les résultats.
  • Ne laissez pas tomber le développement à l'international simplement parce que cela demande plus d'efforts.
  • Procurez-vous les bons outils, ils vous permettront d'obtenir des résultats positifs.

Et n'oubliez pas : le SEO n'est pas un but en soi mais le moyen d'y parvenir. Ce qui est rassurant, c'est que vous n'êtes pas seul face à ce qui peut sembler être une tâche titanesque. Vous pouvez trouver de l'aide auprès d'un partenaire spécialisé dans le SEO technique international.

 

Votre stratégie de SEO international est-elle adaptée ? Nous vous accompagnons pour que vous puissiez percer sur de nouveaux marchés.

Contactez-nous!