Tout savoir sur la traduction automatique neuronale

Technologie

Services de traduction automatique neuronale

Non, vous ne rêvez pas : il est désormais possible de traduire automatiquement un contenu d’une langue vers une autre. Mais qu’en est-il de l’efficacité de cette méthode ? Quelles conditions faut-il remplir pour pouvoir adopter la traduction automatique neuronale ? L’objectif de cet article est de démystifier la traduction automatique et de vous fournir toutes les informations nécessaires pour que vous puissiez décider si cette solution est susceptible de vous convenir. 

Qu’est-ce que la traduction automatique ? 

Commençons par énoncer quelques définitions élémentaires. La traduction automatique consiste à transposer un texte d’une langue source dans une langue cible de façon automatique en utilisant une ou plusieurs des méthodes suivantes : 

  • La traduction automatique à base de règles (RBMT pour Rule-based machine translation en anglais) utilise les règles linguistiques et grammaticales qui régissent les langues concernées ainsi que des dictionnaires spécifiques pour produire un texte en langue cible. 
  • La traduction automatique statistique (SMT pour Statistical machine translation en anglais) génère un document traduit en se basant sur des modèles statistiques obtenus grâce à l’analyse de bases de données multilingues volumineuses (ou corpus de textes bilingues). 
  • La traduction automatique neuronale (NMT pour Neural Machine Translation en anglais), plutôt récente, a gagné du terrain en 2017. Elle s’appuie sur des réseaux de neurones artificiels pour apprendre des règles linguistiques à partir de modèles statistiques, ce qui lui permet de fournir de meilleurs résultats plus rapidement. 

Pour en savoir plus sur l’évolution de la traduction automatique, n’hésitez pas à consulter l’article passionnant de TextMaster sur le sujet. 

 

Quel niveau de qualité la traduction automatique neuronale permet-elle d’atteindre ? 

La qualité de la traduction automatique dépend de plusieurs facteurs : 

  • la configuration du moteur de traduction 
  • la qualité du texte source 
  • le domaine du texte source 
  • la paire de langues concernée 
  • la quantité de contenu déjà traduit disponible 

Du fait de ces conditions, il est quasiment impossible d’avoir recours à la traduction automatique brute à d’autres fins que celle de comprendre l’idée générale du texte. 

C’est la raison pour laquelle le secteur des langues, contraint de s’adapter à cette réalité, a mis en place des processus intégrés conjuguant traduction automatique et intervention humaine sur le contenu traduit – une compétence de plus en plus demandée. 

La NMT, une cousine très éloignée de Google Traduction 

On pense souvent – à tort – que toutes les solutions de traduction automatique s’apparentent à Google Traduction.  

Il existe pourtant une différence de taille : les sociétés spécialisées dans les services linguistiques comme Acolad proposent des moteurs de traduction personnalisés et optimisés, préalablement entraînés pour répondre aux besoins spécifiques de leurs clients. 

Un moteur de traduction interne et personnalisé est l’assurance d’un résultat sur mesure dans le cadre de vos projets, lequel dépendra, avec la NMT, de la nature du document source. 

Télécharger notre modèle d'appel d'offres

Et la post-édition, dans tout ça ? 

La post-édition est une relecture approfondie d’un texte traduit par un moteur de traduction automatique. Associée à l’utilisation de glossaires et de mémoires de traduction, elle vise à garantir la précision du contenu cible. 

La post-édition diffère de la révision par le fait qu’elle exige l’établissement de règles précises pour parvenir au résultat voulu. Sa mise en œuvre nécessite des compétences spécifiques que les traducteurs doivent apprendre, c’est pourquoi nous formons nos linguistes souhaitant se spécialiser dans cette nouvelle discipline. Dans une phrase, une machine ne voit qu’une succession de mots : elle ne saura pas reconnaître une référence culturelle ou un événement historique, contrairement à un humain. Pendant la relecture, le post-éditeur accorde une grande attention à ces éléments afin de garantir la qualité et l’exactitude du contenu traduit. 

En règle générale, nous mettons au service de nos clients des solutions hybrides alliant traduction automatique et traduction assistée par ordinateur (mémoires de traduction, par exemple). Dans ce scénario, les remontées de mémoire priment sur la traduction automatique et seront proposées au traducteur si elles existent. Ainsi, le moteur traduira uniquement les nouveaux contenus. 

Voici un schéma du processus global d’un projet de traduction traité via NMT 

NMT

En procédant de la sorte, le traducteur/post-éditeur est en terrain connu et bénéficie des avantages qu’offrent les deux technologies. 

Lorsque la post-édition est envisageable pour nos clients, nous leur proposons les niveaux de prestation suivants : 

Traduction automatique neuronale non éditée

Le texte traduit via NMT est livré au client sans qu’aucun humain n’intervienne sur le document final. Nous ne recommandons cette option qu’en cas d’urgence et pour une utilisation du contenu en interne à des fins de compréhension globale. Des trois niveaux de prestation présentés ici, celui-ci est le moins onéreux car il nécessite moins de ressources et une configuration initiale moins avancée. 

 

Traduction automatique neuronale suivie d’une post-édition légère

Une fois le texte traduit de façon automatique, un ou plusieurs traducteurs humains procèdent à des changements mineurs sur celui-ci. Recommandée pour se faire une idée générale sur un volume important de contenu, cette option permet d’obtenir un résultat compréhensible et correct sur le plan grammatical. Il est cependant préférable de limiter son utilisation à des documents destinés à un usage interne. 

 

Traduction automatique neuronale suivie d’une post-édition complète

Ce niveau de prestation est idéal pour les textes devant être publiés ou diffusés à grande échelle. Les traducteurs humains qui interviennent sur le texte corrigent le contenu traduit automatiquement de façon exhaustive pour s’assurer qu’il est adapté au public visé, que le ton et le style conviennent à l’utilisation qui en sera faite et que la cible a le même sens que la source. Le résultat final est comparable à celui d’une traduction traditionnelle. Nous recommandons cette option pour les contenus suivants : 

  • Documentation technique 
  • Catalogues 
  • Rapports annuels 
  • Contrats 

Pour plus d’informations, cliquez ici. 

 
Quelles conditions faut-il remplir pour pouvoir adopter la traduction automatique neuronale ? 

Pendant longtemps, l’utilisation de processus de traduction automatique intégrés n’était pertinente que pour certains types de contenus et un nombre limité de combinaisons linguistiques. Mais les technologies n’ont cessé d’évoluer, ce qui nous permet désormais de fournir des traductions de meilleure qualité dans davantage de paires de langues, et ce, quelle que soit la nature du contenu. 

 
Comment améliorer la qualité des documents produits via la NMT ? 

Les économies que vous ferez seront directement liées à la qualité, au style et aux caractéristiques du texte source, qui auront une influence déterminante sur la traduction. Les chefs de projets d’Acolad prennent le temps de bien analyser vos documents afin de vérifier que la méthode est adaptée pour les traiter et formuler des propositions. Vous souhaitez optimiser la qualité et les coûts de la traduction automatique ? Quelques conseils : 

  • Optez pour des phrases courtes et utilisez une langue contrôlée 
  • Assurez-vous d’employer une terminologie standard 
 
Quelles économies pouvez-vous réaliser avec la NMT ? 

Quelles économies pouvez-vous réaliser avec la NMT ? Si beaucoup pensent le contraire, la traduction automatique neuronale ne réduira pas radicalement votre budget de traduction (sauf si vous choisissez de privilégier les contenus non post-édités). Selon votre situation, vous serez néanmoins susceptible d’économiser jusqu’à 50 % sur vos coûts de traduction. 

 

Êtes-vous prêts à passer à la vitesse supérieure ? 

Si vous pensez que nos solutions de traduction automatique neuronale pourraient profiter à votre configuration de traduction actuelle, n’hésitez pas à nous consulter ! Nos experts sont là pour vous conseiller et discuter avec vous de la pertinence de la NMT vis-à-vis de votre contenu, ainsi que du flux de travail le plus adapté à vos besoins.